Sport-ancienSports

CAN 2022 : le Cameroun prêt pour accueillir l’Afrique du football !

AWR

Encore quelques heures et le coup d’envoi de la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), sera donné au Cameroun. A Yaoundé, Douala, Bafoussam, Garoua et autres grandes villes du pays, c’est la ferveur populaire et les camerounais dans leur grande majorité semblent être prêts pour accueillir les délégations qui viennent des 4 coins de l’Afrique et du Monde.

Et pourtant, il y a encore quelques mois, plusieurs observateurs avertis du football africain ont exprimé leurs inquiétudes et émis des doutes sur la capacité du pays hôte de la CAN 2022, le Cameroun, à être à jour avant le 9 janvier. Des inquiétudes à priori légitimes au regard du retard constaté sur des chantiers de certains stades et autres infrastructures prévues pour la compétition.

Mais à quelques heures du match d’ouverture qui opposera au stade d’Olembe les Lions Indomptables du Cameroun et les Etalons du Burkina-Faso, on peut sans se tromper affirmer que tout est fin prêt ; des aires de jeu devant abriter les 52 rencontres aux hôtels, en passant par les infrastructures routières.

Au plan sanitaire, en raison de la pandémie de Covid-19, la Confédération Africaine de Football (CAF) a fixé des jauges pour les stades, soit 80% pour le pays organisateur et 60% pour les autres. En dehors de cette mesure, l’entrée dans les stades sera subordonnée à la présentation du pass vaccinal.

Au plan sécuritaire, les autorités camerounaises ont déployé des moyens colossaux pour être à la hauteur de l’évènement.  Des exercices de simulation ont même été effectués ces derniers jours par les forces de sécurité publique du Cameroun qui sont aux aguets pour d’éventuels attaques djihadistes.

Pour ce qui concerne les équipes qualifiées pour cette CAN 2022, pratiquement toutes ont déjà foulé le sol camerounais, ainsi que les officiels. Le décor est donc planté pour la célébration de la messe du football africain.

 

L’Algérie remet son titre en jeu

Les Fennecs d’Algérie, champions d’Afrique en titre vont remettre en jeu leur trophée pour cette 33e édition de la CAN. Mais Djamel Belmadi et les siens qui figurent parmi les favoris de la compétition, auront à cœur de conserver leur titre.  Et ce sera sans compter avec le Sénégal finaliste malheureux de la dernière édition en Egypte, la Côte d’Ivoire, le Nigéria sans oublier le Cameroun qui évolue devant son public et qui ne manquera certainement pas d’arguments pour faire une bonne CAN.

Le Mali, l’Egypte, le Maroc, la Tunisie, le Ghana et le Burkina-Faso font figure d’Outsiders. Mais il faudra se méfier des petits poucets comme la Sierra Léone, les Comores, le Malawi, la Gambie, le Soudan ou encore la Mauritanie qui peuvent créer la surprise.

 Les stars sont au rendez-vous

Même si certaines équipes sont privées de quelques-uns de leurs éléments clés pour des motifs divers, d’autres joueurs sont à suivre durant cette Coupe d’Afrique des Nations. Il s’agit de l’Egyptien Mohamed Salah, des Sénégalais Sadio Mané, Edouard Mendy et Kalidou Koulibaly, du Camerounais André Onana, de l’Algérien R. Mahrez, des Ivoiriens Franck Kessié et Sébastien Haller, des Nigérians Iwobi, Chukweze et bien d’autres.

Rappelons que le match d’ouverture de la CAN est prévu pour ce 9 janvier et la finale le 6 févier. Nous y reviendrons.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page