Société

Lutte contre le changement climatique : Les maires du monde souhaitent leur implication dans la prise des décisions

AWR

Les édiles des grandes métropoles du monde regroupés au sein de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), se sont réunis à Abidjan en Côte d’Ivoire du 28 juin et 2 juillet 2022 pour discuter autour de leur rôle dans la lutte contre le changement climatique. Ceci en préparation de la Cop 27 sur le climat qui se déroulera du 7 au 18 novembre 2022 à Charm el-Cheikh en Egypte. Les maires estiment en effet que les villes sont un maillon essentiel dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais sont oubliées quand il s’agit de la prise des décisions.

Selon la maire de Paris Anne Hidalgo, présidente de l’AIMF, cette réunion est un moyen de faire entendre la voix des grandes métropoles et de leurs habitants face à des Etats parfois peu respectueux de leurs engagements. « Si on veut réduire les effets du changement climatique, ça passe bien sûr par les villes qui doivent travailler avec les Etats. Personne n’a la solution tout seul, nous sommes interdépendants. Il nous faut des financements, des lois, des acteurs crédibles qui puissent engager les transformations pour un urbanisme plus respectueux des terres qui nous entourent », a-t-elle confié aux médias au cours de cette rencontre.

Et pour donner la preuve de leur engagement à lutter efficacement contre le changement climatique, les participants à la première Cop des villes ont à l’issue de leurs travaux, publié un manifeste pour exiger des Etats qu’ils tiennent enfin leurs promesses. L’ambition de ces derniers étant de demander aux dirigeants et aux bailleurs de fonds, d’adopter une stratégie internationale sur le sujet.

Dans leur manifeste, les élus locaux se sont aussi engagés à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre dont 70% sont ressenties dans les villes. Ces émissions étouffent les populations et ils demandent davantage d’investissements dans les énergies renouvelables mais aussi et surtout une aide accrue des banques pour faciliter l’accès direct aux financements des projets liés au climat.

Les maires de l’AIMF ont lancé pour finir un appel à la mobilisation générale et promettent jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page