Sport

A deux jours du délibéré, la Fifa valide quatre candidatures à la présidence de la CAF

La suspension du président de la Confédération africaine de football (Caf) pour 5 ans en novembre 2020, ouvrait la voie à de nouvelles élections au sein de l’instance dirigeante du football africain. Quatre candidats tenteront de briguer la présidence de l’institution basée au Caire en Egypte. Il y a l’ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, le Sud-Africain Patrice TIhopane Motsepe et le Mauritanien Ahmad Ould Yahya.

Les deux derniers devraient être auditionnés par la Commission de Gouvernance de la CAF le 28 janvier prochain avant que leurs candidatures ne soient validées. Ils attendaient donc cette date quand la décision de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) est intervenue ce mardi 26 janvier. Le Sud-africain et le Mauritanien ont reçu une correspondance du président de la Commission de Contrôle de la FIFA Mukul Mudgal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page