Science

Afrique | Mathématiques : Les scientifiques demandent plus de financement pour la recherche

AWR

Le 10e Congrès Panafricain des Mathématiciens (PACOM 2022) organisé par l’Union des Mathématiques d’Africaine (UMA), s’est tenu à Brazzaville Congo au début du mois d’Août autour du thème : « Mathématiques et défis pour le développement de l’Afrique ». Les deux faits marquants de cette rencontre ont été l’élection du Prof Basile Guy Richard Bossoto en tant que nouveau président de l’UMA et l’appel aux dirigeants africains pour plus de financement de la recherche, afin d’améliorer la qualité des enseignements. Les participants souhaitent voir les mathématiques revenir au cœur de l’enseignement en Afrique.

Le nouveau président de l’UMA a rappelé la place centrale du continent comme berceau de cette discipline scientifique. « On est sur une pente ascendante. Nos aînés avaient fixé comme objectif d’avoir des écoles de mathématique dans chaque pays. Aujourd’hui on peut dire que dans la plupart des pays africains, on forme des docteurs en mathématique. Maintenant il faut aller vers la qualité. Et pour cela, il faudrait que les gouvernements financent de plus en plus la recherche », a plaidé Basile Guy Richard Bossoto.

L’UMA, rappelons-le, est l’équivalent à l’échelle du continent africain de l’Union Mathématique Internationale. Elle est fondée en 1976 à Rabat au Maroc, lors du premier Congrès panafricain des mathématiciens et a pour objectif de développer l’enseignement des recherches des mathématiques et leur contribution au développement économique, social et culturel du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page