Politique

Carnet Noir | Royaume-Uni : La disparition de la reine diversement appréciée sur le continent africain

AWR

Les hommages et tribunes se poursuivent au Royaume Uni depuis la disparition de la reine Elizabeth II, le 08 septembre dernier à l’âge de 96 ans. Les autorités royales et gouvernementales ont décrété environs 02 semaines et quelques jours de commémoration pour saluer la mémoire de la monarque qui aura régné 70 ans sur le trône d’Angleterre. Des délégations étrangères, des dignitaires royaux et des dirigeants internationaux sont attendus pour les funérailles de la reine à Londres le lundi 19 septembre.

Sur le Continent africain, dont la plupart des pays ont un lien étroit avec la couronne d’Angleterre notamment à travers le Commonwealth, la nouvelle du départ de la reine Elizabeth II a suscité aussi des réactions. En Afrique du Sud, le président Cyril Ramaphosa, a, aux premières heures de l’annonce, salué une personnalité publique extraordinaire et de renommée mondiale au parcours de vie remarquable.

Si dans ce pays certains ont accueilli la nouvelle avec émotion et salué la mémoire d’une grande figure de l’histoire politique du monde, pour d’autres les sentiments sont contraires. « Nous ne pleurons pas la mort de la reine Elizabeth puisqu’elle nous rappelle une période très tragique dans l’histoire de notre pays et de l’Afrique. Durant ses 70 ans de règne, la reine n’a jamais reconnu les atrocités que sa famille a infligées aux peuples autochtones que la Grande-Bretagne a envahis à travers le monde », a rappelé un membre du congrès national africain (ANC).

Durant son règne, la reine Elisabeth II s’est à plusieurs reprises rendue sur le continent africain. D’après BBC, elle aurait visité plus d’une vingtaine de pays dont la Libye qui était son premier voyage officiel en Afrique en 1954.

L’illustre disparue a accédé au trône en février 1952 après le décès de son père, le roi George VI.  Ses funérailles auront lieu à l’Abbaye de Westminster à Londres, haut lieu de mariages, couronnements et enterrements royaux en Angleterre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page