Politique

Kenya | Présidentielle : William Ruto déclaré vainqueur, Raila Odinga conteste

AWR

Les Kenyans étaient aux urnes le 9 Août dernier pour désigner le successeur de Uhuru Kenyatta à la tête du pays. Selon les résultats proclamés par la commission électorale, l’actuel vice-président William Ruto a été déclaré vainqueur avec 50,49 % des suffrages exprimés contre 48,85 % pour son challenger Raila Omolo Odinga qui participait pour la 5e fois au scrutin présidentiel. Si dans le camp du candidat vainqueur on pense déjà à la formation d’un gouvernement, du côté de l’opposant au régime sortant, on ne s’avoue pas vaincu. Resté silencieux depuis l’annonce des résultats, Raila Odinga a lors d’une sortie médiatique le 15 Août, rejeté les résultats provisoires dévoilés par la commission électorale et promis utiliser tous les moyens légaux pour contester le scrutin. Il a qualifié le scrutin d’illégal, anti constitutionnel, tout en invitant ses partisans au calme.

Cependant, son refus de reconnaître la victoire de William Ruto maintient le Kenya dans l’incertitude. A 77 ans, le vétéran de la classe politique kenyane ne veut pas abdiquer dans ce qui est vu par beaucoup d’observateurs comme son dernier combat.

Pendant ce temps, William Ruto ne veut pas perdre de temps, car les expectatives des Kenyans sont considérables « Les attentes des Kényans sont énormes et par conséquent, nous n’avons pas le luxe de perdre du temps », a-t-il déclaré lors d’une adresse à la Nation.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page