Technologie

Google menace de bloquer l’Australie, les autorités répondent

Depuis quelques jours, un projet de loi australien fait trembler Google et le reste des GAFAM. En effet, le gouvernement australien envisage de faire payer aux réseaux sociaux et moteurs de recherche, l’utilisation des contenus éditoriaux de certains médias. En réponse, Google a affirmé qu’il n’hésiterait pas à bloquer son moteur de recherche aux Australiens.

Dans les faits, cette démarche vise à sauver le journalisme indépendant. Depuis plusieurs années, des milliers d’emplois ont été détruits par le net et de plus en plus de médias sont obligés de fermer leurs portes à cause de l’utilisation gratuite de leur contenu. Soucieux de préserver cet aspect-là de sa culture et de son économie, le gouvernement australien envisage donc de frapper fort.

Canberra prêt à s’attaquer aux GAFAM

Pour autant, Google a affirmé être prêt à riposter. En effet, les 19 millions d’utilisateurs pourraient ne plus avoir accès à Google et ses services, comme YouTube ou Gmail. Le gouvernement américain a décidé de supporter cet appel du pied, invitant Canberra à revoir ses plans afin d’opter pour un code volontaire plus qu’une loi obligeant les géants du numérique à payer.

Scott Morison répond aux attaques

Des commentaires que Scott Morison, Premier ministre australien n’a pas du tout accepté. En effet, ce dernier a affirmé qu’il ne marchait pas aux menaces et qu’aucune entreprise privée pourrait dicter la politique d’un gouvernement. Une sortie qui semble confirmer qu’un véritable bras de fer est sur le point de se mettre en place.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page