Politique

RDC | Procès Chebeya-Bazana : La cour militaire s’oppose à la comparution de Kabila

L’ancien président de la République Démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila ne comparaitra pas dans le procès d’assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, ouvert en septembre dernier après des reports. La cour militaire du pays a en effet rejeté ce 19 janvier  la demande des avocats des deux militants des droits de l’homme tués en 2010. Selon des informations de Rfi, le juge de la cour militaire a justifié sa décision par  l’article 249 du code judiciaire militaire qui lui reconnaît le pouvoir discrétionnaire de décider de qui peut comparaître.

Pour les avocats de Floribert Chebeya et ceux de Fidèle Bozana, très déçus de cette décision, la comparution de Joseph Kabila aurait pu apporter plus de lumière dans ce dossier.

Floribert Chebeya faut-il le rappeler était le président fondateur de l’Ong la « Voix des Sans Voix », une association qui défend les prisonniers politiques et les droits de l’homme en général.

Egalement défenseur des droits humains, Fidèle Bazana a été enlevé le 1er juin 2010, en même temps que Floribert Chebeya dont il était l’assistant et chauffeur. Plusieurs enquêtes ont révélé que jusqu’à ce jour, son corps n’a jamais été retrouvé, contrairement à celui de son patron retrouvé loin de Kinshasa. Joseph Kabila dont la comparution est exigée était encore aux affaires au moment des faits.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page